Compétition par équipes

Championnat de France 4°division

carte-clou

Equipe

Golf du Clou à Villars-lès-Dombes

du 14 au 17 septembre 2017

Le Clou de la saison des seniors

Un an après avoir rejoint le championnat de France, le Golf Club des Images d’Epinal est encore monté d’un cran dans l’Ain. Le voilà en 3e division ! Plongée dans la belle aventure en milieu aquatique.

Encore des histoires d’eau. La saison dernière, l’équipe seniors de l’Association sportive spinalienne s’était offert une qualification en championnat de France interclubs 4e division à Chalampé, entre le Rhin et le rail à péniches du canal menant vers les ports du Nord. Là, les maillots rouges ou blancs ont ferraillé dans la Dombes, au pays des étangs, des poulets de Bresse, des hérons, des aigrettes, des ragondins, des grenouilles, du curé d’Ars… Au royaume des sept pars 3 tordus et bordés de flotte dans tous les sens. Des pièges à ambitions, des producteurs de larmes, des destructeurs de cartes, des générateurs d’histoires de club house et de chambrée. On se souviendra qu’Epinal a décroché son viatique pour la 3e division en empruntant un chemin bordé d’embûches liquides.

Saucisson sec et balles mouillées

En débarquant jeudi, sous la pluie et sous le couloir à avions de l’aéroport lyonnais, les passagers du manieur de volant connu désormais sous le diminutif de Gérard Uber Dal, ont commencé par goûter au saucisson -sec- du crû, avant de faire provision de balles usagées. On peut à la fois se remplir l’estomac et penser que l’on va aussi faire involontairement grimper le niveau des plans d’eau tout en réjouissant les récupérateurs de sphères blanches. Un sport en vogue, ici, que de sortir l’épuisette et la canne-siège en guettant le malheur des autres. Démonstration en reconnaissance, où la plupart des engagés ont tapé des coups dévastateurs pour leur stock de Srixon et de Callaway (pub gratuite offerte par celui qui, vendredi, en a mis 6 de suite dans le couloir humide devant le par 3 du trou 3, pour signer un retentissant 17, un gaillard du club des… Etangs). Les gars d’Epinal avaient également goûté aux fantaisies mouillées de la découverte, et même plombé les champs de maïs, autant de hors-limites ajoutant à la difficulté du tracé joliment taillé autour d’un réservoir principal. Et que dire de ce premier tour, marqué pour quatre de nos Vosgiens par un arrosage massif du 18. Cent quatre-vingt cinq mètres de misère, avec des ricochets interminables et pour finir de gros chiffres pour boucler l’emballage final. Jean-Christophe, Bertrand, Denis, Vincent, Patrice et le Gégé numéro 2 ont tout de même englouti un breuvage de l’Hermitage au moment de se rendre compte que cette 7e place provisoire devenait porteuse d’espoirs, à quelques longueurs seulement de positions plus confortables trustées par les clubs de PACA et de Franche-Comté.

Grêlons et averse de sourires

Le lendemain, ciel de grêlons avant l’averse de sourires déclenchée par des Spinaliens gorgés de bonnes nouvelles, y compris devant ce famélique 18. Quatrièmes de la qualification, les rouges fourbissaient alors leurs armes, en écoutant l’expérimenté Jean-Christophe glisser l’ultime recommandation avant le round dominical face à Riviera : « en match-play, tout peut arriver ! » Demandez aux as de Valgarde, intouchables en simples, punis par le 8e, la Grande Bastide. Ou aux copains vittellois, défaits au 19e trou de l’ultime match. 3-2 pour Epinal face aux vaillants Cannois. Tout cela est analysable et chiffrable sur les sites de la Ligue ou de la FFG. Soupe de fruits rouges dans le camp spinalien, en guise de dessert servi sur une table garnie de belles médailles. Soupe à la grimace chez d’autres… Voilà une belle image pour Epinal, lancé vers la 3e division. L’aventure rhône-alpine s’est achevée sur un goût de bouchon, simple péripétie vineuse qui a fait du tort au caviste, pas aux seniors tout de blanc vêtus, découvrant le dernier jeu de mots, façon quincaillerie, du capitaine Gégé U : « Une victoire en championnat au Clou, c’est encore mieux qu’un succès en Coupe Davis ». On ose écrire que ce fut le Clou de la saison pour nos seniors. La cerise sur le putter, ce serait de gagner la finale des TIS, à Sarrebourg. Attention : de l’eau dort au 18…

Gérard Mougin

Tous les résultats sur ce lien.

17au3 saint-antoine le18